vendredi 26 mars

J'ai donné tout au soleil sauf mon ombre. G. Apollinaire

Ça tourne.

Ça s'empire, ça s'emballe.

Chaque seconde s'écoule comme tombe une goutte d'acide qui va s'écraser et ronger un corps.

Mon cœur est le charnier où l'on a déposé les dépouilles d'Orgueil, Espoir et Joie... Ça fait des ravages la manipulation.

J'ai envie de voir la mer, de sentir le vent qui me gifle le visage. Un autre ailleurs, un autre moi. C'est peut être là que se situe l'abcès.

J'ai envie d'avoir du courage. De poser des mots qui explosent comme des bombes. Pas pour le tuer. Pour qu'il réagisse.

Trop tard, bien trop tard à mon avis.


"Vous parlerez d'amour quand il aura mangé."
Guillaume Apollinaire.

Posté par Marie-Antoinette à 09:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur J'ai donné tout au soleil sauf mon ombre. G. Apollinaire

Nouveau commentaire