mercredi 03 juin

Et puis je pense aux dinosaures

J'veux re-avoir seize ans...TTC1169745777

Non mais franchement, ça serait bien: j'aurai plein de soucis en moins.

Tu ris? Non mais je veux dire prenons un  exemple: les examens.

Là t'es en haute école tu peux pas échouer trois ans de suite (ça ne serait pas raisonnable, surtout que pour une fois t'as trouvé des études fun). Bon quand t'es en secondaire, franchement tu t'en cares des examens, c'est byzance tandis que là, je stresse, j'ai-plus-de fluos-mal-à-l-épaule-putain-où-est-mon-syllabus-de-psycho-et-bordel-pourquoi-c-est-fermé-le-dimanche-les-copycenters?

Ensuite, un autre exemple... La musique: à seize ans t'es pas génée d'aller voir les PCD, TTC ou bien encore Rohff en concert... Maintenant quand je dis que j'ai vu Lady Gaga on me demande si"'t'as  accompagné ta petite soeur, elle est pas un peu jeune pour Lady Gaga, j'veux dire elle est vulgaire" et là t'as envie de répondre "non bouffon, j'suis allée voir Lady Gaga parce que c'était la première partie des PCD et que je kiffe les PCD tu vois. Et puis, ma soeur écoute du hardcore alors tu vois pour elle Lady Gaga c'est Alice aux pays des Merveilles".

Et là c'est le drame: dans le regard de ton interlocuteur (qui est souvent une (...)cutrice), tu peux lire distinctement (c'est à dire sans lunettes pour moi) " Hé bien pour une future prof de français utiliser les mots "bouffon" et "kiffe" c'est tout de même honteux"... Mais souvent, le son articulé qui sort de sa bouche est en contraste total avec le regard "Oui c'est vrai après tout chacun ses goûts". MYTHO

Or que bon quand t'as seize ans, tu peux chanter ce que tu veux: si c'est du rap les gens se disent que t'as des mauvaises fréquentations, si c'est du rock, nos 68tards belges de parents se disent que tu fais ta crise et que c'est normal et si c'est de la musique de pouffe, c'est la faute à MTV donc au finish t'écoutes ce que tu veux, peinarde.

Autre chose encore... Le look: ça fonctionne à peu près de la même façon que la musique, souvent c'est lié. Particulièrement dans mon quartier où tu identifies le niveau social, les goûts musicaux et l'option scolaire de l'individu rien qu'aux chaussures. Soit je m'éloigne. Revenons à mes moutons: à seize ans j'en avais rien à secouer des fringues vintages et autres hypes attitudes et maintenant beh j'peux pas sortir de chez moi sans quatorze essais vestimentaires, c'est quand même malheureux... Puis, il y a un truc qui me manque: mes Nikes. C'est pas ça, je vous aime richelieux, escarpins, boots et autres vertigineux talons qui me font des jambes d'1m50 mais parfois j'aimerais remettre mes nikes, rien qu'une fois et qu'on me dise pas "Ouhlala t'es malade? Noooon allez tu faisais un jogging hein?".

Je veux avoir seize ans encore pour des autres trucs.. A ce moment là, je n'étais pas célibataire... Certes j'avais 20 kilos de moins (ça, tu vas me les payer un jour) et bon ok j'avoue trois tailles de soutien en moins. Néanmoins, y avait de charmants princes charmants brouillons pour égayer ma vie. Là, trop de taff tue le taff et entre mes cours et le boulot, j'ai un peu de mal de sortir et de rencontrer de charmants PCB*.

Bon et au final ça donne quoi? 21 ans dans 13 jours et quoi?  Okay j'suis majeure dans tous les pays du monde, j'peux même commander de l'alcool aux states et rentrer dans les soirées vintage (gnééééé :D) mais, mais, mais ma vie est ultranulle quand même...

Revenez seize ans j'ai encore plein de trucs à vous dire...

*Prince Charmant Brouillon, suis un peu lecteur s'il te plait.

Posté par Marie-Antoinette à 20:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Et puis je pense aux dinosaures

Nouveau commentaire